skip to Main Content
Comment Faire Du Kombucha Maison ?

Comment faire du kombucha maison ?

Print Friendly, PDF & Email

Le kombucha est une boisson gazeuse sucrée et aigre-douce faite avec du thé. Vous pouvez en trouver en commerce ou réaliser votre propre kombucha maison. Beaucoup de gens disent qu’il les aide à soulager ou prévenir une variété de problèmes de santé.

Il existe depuis près de 2 000 ans. D’abord brassé en Chine, il s’est ensuite répandu au Japon et en Russie. Il est devenu populaire en Europe au début du XXe siècle. Les ventes aux États-Unis sont en hausse en raison de sa réputation de boisson santé et énergétique.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, le kombucha fût introduit en Allemagne, puis dans les années 1950 en France et en Afrique du nord. Dans les années 1960, des scientifiques suisses affirmaient que le kombucha était bénéfique pour l’intestin.

Le kombucha, qu’est-ce que c’est ?

Le kombucha est un thé fermenté. C’est un mélange de levure et de fermentation bactérienne qui donne lieu à une boisson légèrement acidulée (c’est la saveur des acides et des vinaigres), qui contient une très petite trace d’alcool (issue de la fermentation de la levure – pas assez pour rendre ivre :p) et seulement une petite quantité de sucre.

Plus en détail, le kombucha est fabriqué à partir d’une base de thé vert ou noir. À cela s’ajoute le sucre blanc, qui a été fermenté avec un type de « champignon » appelé SCOBY (culture symbiotique de bactéries et de levures), pendant une à deux semaines. Le goût du kombucha change au cours de la fermentation, passant d’un goût acidulé agréablement fruité à un goût vinaigre doux après une longue période d’incubation.

Pour faire du kombucha maison, le processus de fermentation est important, car le SCOBY transforme les polyphénols (molécules présents dans le thé, les fruits et les légumes) en d’autres composés organiques. Cela augmente l’acidité, ce qui empêche la croissance d’autres micro-organismes. Ce sont ces composés organiques qui sont connus pour fournir des avantages pour la santé au-delà de ceux déjà trouvés dans le thé vert ou noir.

Kombucha

Quel goût à le kombucha ?

Il se situe quelque part entre un cidre léger et un vin mousseux parfumé mais avec des sous-tons plus riches et légèrement acides. La grande particularité du kombucha est que chaque bouteille aura un goût assez semblable à la dernière, mais c’est un produit vivant, alors il y a toujours la possibilité d’un goût différent venant d’une bouteille à une autre. 

 

Chaque nouvelle bouteille est une aventure gustative.

Quels sont les bienfaits du kombucha ?

  • Une source potentielle de probiotiques : Le processus de fermentation produit entre autre de l’acide acétique, des traces d’alcool et des gaz. Le kombucha contient plusieurs espèces de bactéries lactiques qui peuvent avoir une fonction probiotique. Les probiotiques fournissent à votre intestin des bactéries saines. Ces bactéries peuvent améliorer de nombreux aspects de la santé, y compris la digestion, l’inflammation et même la perte de poids.
  • Les mêmes avantages que le thé vert : Le thé vert est l’une des boissons les plus saines de la planète. Il contient de nombreux composés biactifs, tels que les polyphénols, qui fonctionnent comme des antioxydants puissants dans le corps. Le kombucha fait à partir de thé vert, contient beaucoup des mêmes composés végétaux ce qui lui permet d’avoir les mêmes avantages. Des études montrent que boire du thé vert régulièrement peut augmenter le nombre de calories que vous brûlez, réduire la graisse du ventre, améliorer le taux de cholestérol, aider à contrôler la glycémie et plus encore.
  • Une source d’antioxydants : Les antioxydants sont des substances qui combattent les radicaux libres, des molécules qui peuvent endommager vos cellules. Le kombucha, surtout lorsqu’il est fait avec du thé vert, semble avoir des effets antioxydants, en particulier dans le foie.
  • Le kombucha peut tuer les bactéries : L’une des principales substances produites pendant la fermentation du kombucha est l’acide acétique, qui est également abondant dans le vinaigre. Comme les polyphénols présents dans le thé, l’acide acétique est capable de tuer de nombreux microorganismes nocifs. Le kombucha à base de thé noir ou vert semble avoir de fortes propriétés antibactériennes, en particulier contre les bactéries causant des infections. Ces effets antimicrobiens suppriment la croissance des bactéries et les levures indésirables.

Kombucha maison

Comment fabriquer son kombucha maison ?

Avant de passer à l’action, voici quelques étapes pour faire votre propre kombucha maison !

1/ Fabriquer le SCOBY :

  • 1,5 l d’eau
  • 100 g de sucre blanc
  • 4 sachets de thé
  • 235 ml de kombucha, non pasteurisé, non parfumé
  • Un grand contenant en verre ou en céramique (deux bocaux d’au moins 2l) chacun, ou une cruche d’au moins 4l).
  • Tissu hermétique (filtres à café, essuie-tout, serviettes de table)
  • Élastiques

Préparation :

  • Porter l’eau à ébullition dans une casserole. Retirer du feu et y dissoudre le sucre.
  • Ajouter le thé et laisser infuser pendant que l’eau refroidit à température ambiante (quelques heures).
  • Versez le thé sucré dans vos bocaux, puis versez le kombucha acheté en magasin (si vous utilisez deux bocaux, versez la moitié du kombucha acheté en magasin dans chacun), en vous assurant d’inclure tous les petits dépôts qui peuvent être au fond. 
  • Recouvrir de quelques couches de tissu hermétique (pour éviter les insectes et les débris) et fixer avec un élastique.
  • Mettre dans un endroit sombre, immobile et à température ambiante (21-24°C), comme un placard, pendant 1 à 4 semaines, jusqu’à ce qu’un SCOBY se forme.
  • Conservez le SCOBY dans son thé original jusqu’à ce que vous soyez prêt à infuser votre premier thé. Le thé que vous avez utilisé pour faire le SCOBY, cependant, est très “vinaigré” et devra être jeté. N’utilisez pas ce thé à votre première fermentation !

2/ La première fermentation du kombucha :

  • 3,3l d’eau
  • 200 g de sucre blanc
  • 8 sachets de thé
  • 470 ml de kombucha non aromatisé
  • Un grand contenant en verre ou en céramique (deux bocaux d’au moins 2l) chacun, ou une cruche d’au moins 4l).
  • Tissu hermétique (filtres à café, essuie-tout, serviettes de table, chiffon à fromage)
  • Elastiques

Préparation :

  • Porter l’eau à ébullition dans une casserole. Retirer du feu et y dissoudre le sucre.
  • Ajouter le thé et laisser infuser pendant que l’eau refroidit à température ambiante (quelques heures). Encore une fois, il DOIT être à température ambiante. Ne prenez pas le risque de tuer votre SCOBY dans l’eau chaude.
  • Avec les mains propre, retirez délicatement votre SCOBY du thé et placez-le sur une assiette tout aussi propre. Vous pouvez rincer le bocal si vous le souhaitez (sans savon), mais ce n’est pas nécessaire.
  • Versez le thé sucré dans votre ou vos bocaux, puis versez le kombucha de démarrage non aromatisé (si vous utilisez deux bocaux, versez la moitié du kombucha de démarrage dans chacun).
  • Placer délicatement SCOBY dans le bocal, puis couvrir de quelques couches de tissu tissé hermétique et fixer avec des élastiques.
  • Placez les bocaux dans un endroit sombre, immobile et à température ambiante pendant 6 à 10 jours. Commencez à goûter le thé à environ 6 jours en tirant doucement une partie du thé avec une paille (n’utilisez pas votre bouche). Il doit être légèrement sucré et légèrement “vinaigré”. Plus la température de l’air est chaude, plus le kombucha fermente rapidement. Plus le thé fermente longtemps, moins il sera sucré.
  • Réserver 2 tasses de ce thé à utiliser comme kombucha de démarrage pour votre prochain essai (il suffit de le laisser dans le bocal avec le SCOBY). Le reste peut passer à la deuxième et dernière fermentation.

3/ La deuxième fermentation pour un kombucha maison :

  • Le kombucha de votre première fermentation
  • De baies
  • En option : gingembre ou du zeste citron

Préparation :

  • Faites cuire des baies dans de l’eau avec un peu de sucre dans une casserole jusqu’à ce que les baies éclatent et commencent à se décomposer. Cela rend plus facile pour le kombucha de « manger » les sucres des baies.
  • Mélanger ensemble le kombucha et le mélange de baies pour bien les combiner.
  • Transférer tout dans les bouteilles de fermentation.
  • Laisser fermenter pendant 3 à 10 jours, jusqu’à ce qu’il atteigne le niveau de carbonatation que vous aimez.
  • Filtrer la pulpe des baies (facultatif), puis mettre au réfrigérateur avant de servir.

Et voilà, votre kombucha maison est prêt !

recette kombucha maison

Vous aimerez aussi cet article :

 

 

 

 

close

Recevez votre ebook gratuit !

Une semaine de menu healthy pour prendre soin de son corps tout en se faisant plaisir !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×Close search
Rechercher