6 formes d'alimentation végétale - healthymood - N°1 des recettes healthy
Infog

6 formes d’alimentation végétale

Print Friendly, PDF & Email

6 formes d’alimentation végétale

Le régime végétarien continue de gagner en popularité. Les raisons de suivre un régime végétarien sont variées mais incluent des avantages pour la santé, tels que la réduction de votre risque de maladies cardiaques, de diabète et de certains cancers. L’essentiel est d’être conscient de vos besoins nutritionnels afin de planifier une alimentation qui y répond.

Les personnes végétariennes ne mangent pas de viande, de volaille ou de poisson mais consomment des œufs, du lait, des produits laitiers ; c’est la forme de végétarisme la plus courante en Europe. Mais quelles autres formes d’alimentation végétale existe-il ?

1. Le pesco-végétarisme

Le pesco-végétarisme est tout simplement une sorte de végétarisme moins stricte, il consiste à exclure de son alimentation la chair animale, à l’exception des poissons et des fruits de mer. C’est une forme de végétarisme avec laquelle on risque le moins de carences alimentaires.





2. Le flexitarisme

Ou semi-végétarisme, est une pratique alimentaire dont la base quotidienne est végétarienne mais qui autorise une consommation occasionnelle de viande. Il est l’idéal comme palier avant de devenir vraiment végétarien, ou pour les personnes qui s’intéressent de plus en plus à la santé de la planète.

3. Le lacto-végétarisme

Sont exclues de ce régime : les viandes, les poissons et les produits de la mer, les œufs. Mais comme son nom l’indique, le lacto-végétarisme est un type de végétarisme qui permet de consommer des produits laitiers (lait, fromage, etc.). Un régime végétarien parfait pour éviter les carences en calcium et idéal pour ceux qui souhaitent se lancer dans une alimentation végétalienne.

4. Le veganisme / régime végétalien

Sans conteste la sorte de végétarisme la plus stricte. Les personnes qui suivent un régime végétalien ont choisi de ne pas consommer de produits laitiers, d’œufs ou de tout autre produit d’origine animale comme le miel, en plus de s’abstenir de viande, comme le font les végétariens. Ceux qui souhaitent pousser leurs convictions du bien-être animal deviennent alors vegan et choisissent également de ne pas acheter de produits non-alimentaires issus d’origines animales tel que le cuir ou de pratiquer des sports tels que l’équitation.

5. L’ovo-végétarisme

Comme son nom l’indique, “Ovo” vient du mot latin pour œuf. C’est donc une sorte de végétarisme qui interdit bien sûr la consommation de viande, de poisson, de produits laitiers mais qui autorise la consommation d’œufs. Et oui, « ovo » ça veut dire œuf… Ce régime est fortement déconseillé aux amateurs de fromage !

6. Le crudivorisme

Comme son nom l’indique, c’est une consommation d’aliments crus et parfois l’alimentation vivante. C’est certainement le régime le plus difficile à tenir.  Au menu on trouvera donc : des légumes frais, des jus, des graines, des oléagineux…

Si ce régime est végétarien, certains crudivores s’autorisent la consommation de viande, de poissons, d’œufs et de produits laitiers mais toujours cru... on se rapproche alors de l’alimentation dite Paléo qui consiste à s’alimenter comme nos ancêtres de la pré-histoire (cueillette, pêche et chasse).





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher