skip to Main Content
Toxoplasmose Ou Nitrites : Quel Est Le Vrai Ennemi De La Femme Enceinte ?

Toxoplasmose ou Nitrites : quel est le vrai ennemi de la femme enceinte ?

Print Friendly, PDF & Email

Aujourd’hui on a voulu soulever un sujet de société : l’interdiction de la charcuterie pour les femmes enceintes est-elle vraiment dû aux risques de toxoplasmose ? Ou ne serait-ce finalement pas le nitrite qui serait responsable de cette restriction alimentaire pendant la grossesse ?

Vous avez le droit de consommer du jambon blanc, du jambon de volaille ou encore de la mortadelle, mais sont-ils vraiment moins dangereux que les charcuteries crues ? Dans ce cas, est-il vraiment conseillé d’en consommer de manière régulière même en-dehors d’une grossesse ?

La toxoplasmose

toxoplasmose-nitrites-ennemi-grossesse

Avant de parler des nitrites, nous allons faire un point rapide sur la toxoplasmose.

La toxoplasmose est une maladie qui résulte d’une infection par le parasite Toxoplasma gondii, l’un des parasites les plus courants au monde. L’infection se produit généralement par la consommation de viande contaminée insuffisamment cuite, l’exposition à des excréments de chat infectés ou la transmission mère-enfant pendant la grossesse.

La toxoplasmose peut provoquer des symptômes pseudo-grippaux chez certaines personnes, mais la plupart des personnes touchées ne développent jamais de signes et de symptômes. Pour les nourrissons nés de mères infectées et pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, la toxoplasmose peut entraîner de graves complications.

Pendant la grossesse :

Si vous êtes infecté pour la première fois juste avant ou pendant votre grossesse, vous pouvez transmettre l’infection à votre bébé (toxoplasmose congénitale), même si vous ne présentez aucun signe ni symptôme.

Votre bébé est le plus à risque de contracter la toxoplasmose si vous êtes infecté au cours du troisième trimestre et le moins à risque si vous êtes infecté au cours du premier trimestre. D’un autre côté, plus l’infection survient tôt dans votre grossesse, plus l’issue est grave pour votre bébé.

De nombreuses infections précoces se terminent par une mortinaissance ou une fausse couche. Les nourrissons qui survivent sont susceptibles de naître avec de graves problèmes, tels que :

  • Saisies
  • Une hypertrophie du foie et de la rate
  • Jaunissement de la peau et du blanc des yeux (jaunisse)
  • Infections oculaires graves

Néanmoins, seul un petit nombre de bébés atteints de toxoplasmose présentent des signes de la maladie à la naissance. Souvent, les nourrissons infectés ne développent pas de signes – qui peuvent inclure une perte auditive, un handicap mental ou des infections oculaires graves – avant l’adolescence ou plus tard.

À retenir :
  • On réalise la sérologie toxoplasmose avant de tomber enceinte ou en début de grossesse.
  • Si je suis protégée, je conserve mes résultats de sérologie toxoplasmose pour mes grossesses ultérieures.
  • Si je ne suis pas protégée, il est indispensable de suivre les mesures de prévention pour éviter de me contaminer, et de surveiller la sérologie toxoplasmose tous les mois pendant ma grossesse. Vous devez donc éliminer complètement de votre alimentation la consommation de viandes crues et, a fortiori, de charcuterie non cuite telle que le jambon cru, le saucisson, le chorizo… 
  • La toxoplasmose n’est pas contagieuse pour l’entourage.
  • Dans la majorité des cas, si l’infection survient pendant la grossesse, l’enfant n’aura aucun symptôme.

Les nitrites

toxoplasmose-nitrites-ennemi-grossesse

Vous devez donc éliminer complètement les charcuteries non cuites, mais vous avez le droit aux charcuteries cuites … 

Faisons un point sur les nitrites et les dangers.

Selon cet article de UFC que choisir,

“Les sels nitrités sont des additifs très utilisés dans la fabrication des charcuteries et des salaisons.

  • E249
  • E250
  • E251
  • E252

Les charcuteries ont été classées cancérigène certain en 2015. En cause, les nitrites ajoutés pendant leur fabrication.

Ce sont aussi les nitrites qui donnent cette couleur rose à la charcuterie cuite.

Et aujourd’hui, où en est-on ?

toxoplasmose-nitrites-ennemi-grossesse

Un groupe de parlementaires a déposé un rapport pour demander l’interdiction progressive des nitrites dans la charcuterie. Selon la Ligue contre le cancer, les nitrites sont des additifs alimentaires potentiellement responsables de cancers.

Selon un rapport de l’European Food Safety Authority (EFSA) qui date de 2017, les nitrites font courir 2 risques majeurs à l’Homme : d’un côté, en oxydant l’hémoglobine, ils réduisent la capacité des globules rouges à transporter l’oxygène dans l’organisme. D’un autre côté, les nitrites peuvent aussi contribuer à la formation de composés chimiques cancérogènes – les nitrosamines.

Au mois de novembre 2019, les 3 organisations Foodwatch, Yuka et la Ligue contre le cancer ont lancé une pétition exigeant l’interdiction de E249, E250, E251 et E252.

Depuis, Yuka a reçu 3 assignations en justice :

  • le 6 janvier 2021, Yuka recevait une première assignation en justice de la part de la FICT (Fédération française des industriels charcutiers traiteurs).
  • Le 20 avril, c’était au tour de la société Le Mont de la Coste – qui commercialise les saucissons Auvernou – d’assigner Yuka.
  • Enfin le 11 juin un huissier remettait à Yuka sa troisième assignation par A.B.C Industrie, société distribuant la marque Noixfine.

Nous apportons tout notre soutien à Yuka et vous pouvez lire l’article complet sur leur combat pour faire interdire les nitrites juste ici.

toxoplasmose-nitrites-ennemi-grossesse

Alors que vous soyez enceinte ou non, surveillez votre alimentation, faites attention à la toxoplasmose, mais aussi à votre consommation de nitrites. Certaines marques proposent maintenant des charcuteries sans nitrites.

Madam miam propose un accompagnement alimentaire complet pour les bébés et les enfants, parce que bien manger, ça commence dès les premiers mois de notre vie.

Et pour vos raclettes, essayez cette version sans charcuterie pour une version plus saine 😉

close

Recevez votre ebook gratuit !

Une semaine de menu healthy pour prendre soin de son corps tout en se faisant plaisir !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×Close search
Rechercher