fbpx
Article-legumes-d-hiver

Les fruits & légumes de saison : que manger en hiver ?

Print Friendly, PDF & Email

Les fruit & légumes d’hiver, ces super-ingrédients !

Tomate, concombre, abricot ou cerise : manger des fruits et légumes frais est un jeu d’enfant au printemps et en été mais cela peut sembler plus difficile en hiver. Pourtant, de nombreux légumes poussent très bien lorsqu’il fait froid. Outre le fait que manger des légumes frais soit bien meilleur pour notre santé, manger des légumes adaptés à chaque saison permet de sortir de sa routine alimentaire et de varier les plaisirs.

Faites confiance à la Nature !

Comment ces légumes survivent-ils au froid ? Les basses températures convertissent les amidons stockés en sucre pour empêcher que l’eau présente dans leurs cellules ne gèle. C’est ce qui donne ce goût doux et sucré aux carottes par exemple. Les légumes que l’on trouve en hiver sont riches en nutriments, en vitamines et en (bonnes) calories : exactement ce dont notre corps à besoin pour résister au froid et renforcer notre système immunitaire.

Pommes de terre, des carottes, kiwis ou encore, oranges voici quelques exemples de fruits et légumes à manger jusqu’à la fin du mois de mars.

Les légumes-racine :

Comme leur nom l’indique, les légumes-racine poussent sous-terre, c’est ce qui les protège pendant l’hiver. Parmi les plus célèbre au peu citer …

La carotte : une plante riche en antioxydants et en le bêta-carotène donc un allier de choix contre le vieillissement des cellules et de la peau. Elle se cuisine très facilement crue : en salade, ou cuite : en velouté ou en poêlés.

Enfin , la carotte se marie très bien avec des goûts exotiques tels que le cumin ou le lait de coco. Voici quelques idées de recettes.

Le panais, aussi appelé carotte blanche, ce légumes parfumé est plus fibreux que sa cousine. Il est donc préconiser dans le cas de légers troubles digestifs, pour rééquilibrer la flore intestinale.

Le panais présente aussi le gros avantage d’être peu calorique : 70 calories pour 100 g, tout en possédant de nombreux atouts, en particulier des vertus anti-oxydantes et des polyacétylènes qui permettent de réduire les risques de cancers.

Le rutabaga résultat d’un croisement entre le chou frisé et le navet, termine notre top 3 des légumes-racines. Riche en fibres, en potassium, en minéraux et en glucides, il est très efficace pour purifie le corps des toxines grâce à ses vertus diurétiques. Il est donc à consommer sans modération en cas de grippe par exemple.

Son goût prononcer lui permet de se suffire à lui même dans vos plats : Cru ou cuit, en gratin, en purée, il sera aussi parfait en potée ou pot-au-feu.

Le rutabaga fait aussi partie de notre deuxième catégorie de légumes d’hiver : les légumes anciens.

Les légumes anciens :

De plus en plus remis au goût du jour, ces légumes étaient les aliments préférés de nos grands-parents. Très répandus dans la période d’après-guerre, ils ont peu à peu été abandonnés au profil de légumes plus neutres en goût … À tord !

Le crosne du Japon, cet étrange petit légume blanc mérite lui aussi sa place dans nos plats hivernaux. Très énergétique et riche en protéïnes, il ne contient aucun lipide, ce qui en fait le parfait ingrédient des régimes.

Souvent délaissé au profit de la pomme de terre, le topinambour possède une goût proche de celui de l’artichaut. Il est principalement célèbre pour une chose : il convient parfaitement aux personnes souffrant de diabète. Tout comme le salsifi noir, grâce à sa composition concentrée en inuline (un glucide proche de l’amidon), il n’agit pas sur la glycémie.

Petit conseil : il est préférable de l’éplucher après l’avoir cuit et déguster le en purée ou en gratin.

Enfin les orties, une fois cuites (bien sûr) sont délicieuses en soupe ou même en confiture. Les orties font aussi partie des plantes médicinales, parfaite pour aider à lutter contre la toux, l’arthrite ou les problèmes de peau.

Et pour les fruits alors ?

Les fruits que l’on trouve à la période des fêtes de fin d’année sont bien souvent des fruits exotiques qui ont beaucoup voyager avant d’atterrir dans nos assiettes. Cependant, d’autres fruits sont tout à fait accessibles et beaucoup plus proches de nous.

Agrumes (orange, pamplemousse) ou canneberges : comme les légumes d’hier, ces fruits sont plus appréciés une fois cuisiner. Gâteaux, compotes ou tartes, ils sont autant de bonnes raison de cuisiner healthy quelque soit la saison 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher