La tendance Poke Bowl - healthymood - N°1 des recettes healthy
Recettes Healthy

La tendance Poke Bowl

Print Friendly, PDF & Email

La tendance healthy du moment : le Poke Bowl

Si vous avez récemment fait un tour sur les réseaux sociaux (rubrique cuisine), ou recherché un nouvel endroit pour déjeuner, vous avez probablement remarqué que de plus en plus de restaurants proposent des poke bowls. Il n’est pas surprenant que cette forme de nourriture ait développé un certain succès. Car aujourd’hui, qui n’a pas envie de repas frais, sains et personnalisables ?

Mais d’où vient ce plat ? Et que devez-vous savoir pour créer le meilleur poke bowl ? Voici notre analyse complète sur cette tendance alimentaire.

L’histoire

Les débuts du poke bowl remontent à l’époque précoloniale et plus particulièrement à l’île d’Hawaï. Les habitants prenaient leur pêche fraîche du jour et l’assaisonnaient avec tout ce qu’ils avaient; pour en profiter au mieux. C’est vers les années 1970 que le poke bowl, comme nous le connaissons, a commencé à gagner en popularité, d’abord développé dans les cuisines domestiques hawaïennes. Plus récemment, le plat s’est rendu sur le continent, pour notre plus grand plaisir !

Vous vous demandez ce que le mot “poke” signifie réellement ? Il signifie tout simplement de la traduction de “poke” qui signifie “couper en morceaux”.

La recette traditionnelle

L’ingrédient vedette d’un poke bowl est donc le poisson (de par son histoire). Souvent du thon était mélangé avec du sel hawaïen, des oignons , des algues, des noix grillées, du citron, de la sauce de soja, des oignons verts et de l’ huile de sésame. Cependant, le thon n’était pas le seul poisson utilisé pour les poke bowls : le saumon et d’autres crustacés convenaient également.

Bien que la recette du poke bowl était à l’origine avec du poisson, aujourd’hui de nombreuses recettes troquent le poisson contre d’autres protéines comme le poulet ou le tofu. N’hésitez donc pas à variez les saveurs grâce de nouveaux ingrédients et saveurs comme la nourriture japonaise, mexicaine, italienne, thaïlandaise …

Notre composition parfaite en 5 étapes

  1. La base : la plupart des poke bowls commencent par une base de riz. Riz au jasmin, Basmati nature ou riz de bambou… Le riz chaud se marie très bien avec le thon frais. Cependant certains choisissent des options à faible teneur en glucides comme les nouilles de courgettes ou des pouces d’épinards.
  2. Les protéines : comme le veut la tradition hawaïenne, ajoutez du poisson de qualité (de préférence cru) comme du saumon. Si le poisson cru n’est pas votre fort, vous pouvez ajouter du poulet cuit ou pour les végétariens : du tofu, du tempeh ou des pois chiches cuits.
  3. Les légumes colorés : pourquoi ne pas se mettre l’eau à la bouche en ajoutant de la couleur et des légumes sains : tomates, edamame, betterave, carottes, maïs en grain, épinards, salade… autant que vous voulez !
  4. Du bon gras : Pour finir avec les aliments principaux, le quatrième ingrédient se veut réconfortant. Vous pouvez ajouter des avocats, du fromage (comme la fêta) ou des graines comme des noix ou des graines de sésame.
  5. Assaisonnements : Ajoutez enfin de l’assaisonnement pour donner du goût : oignons verts, flocons de sel de mer rose, poivre, citron, ail, herbes (aneth, coriandre…etc). Et de la sauce si vos aliments s’y prêtent.

Servez et dégustez ! Miam …

Une chose est sûre, le poke bowl est healthy, et on se devait d’en parler !

close

Recevez votre ebook gratuit !

Une semaine de menu healthy pour prendre soin de son corps tout en se faisant plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher